En route vers Le Bugue

En route vers Le Bugue
July 18, 2014 Arton Kabashi

16/07/2014 – Bordeaux
VISITES Dans cette commune du Périgord noir, deux sites attirent les foules: l’Aquarium, où l’on découvre aussi des reptiles et le Parc du Bournat, où l’on découvre la vie d’antan.

De prime abord, on pourrait passer ce village sans y prêter la moindre attention.
Pourtant, Le Bugue est situé à l’épicentre des attraits culturels et patrimoniaux de la region: vallée de la Vézère, vallée de la Dordogne, circuit des bastides, ces villes neuves du Moyen Âge et villages au charme incomparable, comme Limeuil, Paunat ou Trémolat. En plus du marché qui envahit le Bugue le mardi matin, il faut absolument s’arrêter aux deux sites qui animent la cité : le Parc du Bournat et l’Aquarium du Périgord noir. Ce dernier, qui s’étend sur 10.000 m2, est le plus grand aquarium privé d’eau douce d’Europe et se compose aussi d’un vivarium où l’on admire, entre autres, un anaconda, des iguanes et des alligators.

Dans les couloirs de pierre de l’Aquarium, Noah, 4 ans et demi, reste bouche bée. Il se tient droit devant le bassin des esturgeons et regarde, imperturbable, Cédric qui plonge avec eux.

Élena, sa petite sœur, se tient à côté de lui et l’imite, regardant aussi le bassin. «C’est magique», glisse Noah, les yeux ébahis. Ils arrivent de la région parisienne avec leurs parents.

Dans les trois millions de litres d’eau de cet aquarium, ils peuvent observer 6000 possons et pas moins de 130 espèces différentes. Mais Noah et Élena «ont été attirés par l’affiche qui montre les alligators», raconte leur maman. Le Bugue, avec cet aquarium et le Parc du Bournat, se révèle être la destination famille par excellence. On peut y passer la journée entière sans s’ennuyer une seule minute. À l’Aquarium, un minigolf créé dans une petite jungle complète la visite et au Bournat, une foule d’animations est proposée.

La vie d’antan
Ce parc s’étend sur un terrain de 7 hectares at propose un véritable voyage dans le temps. Tout été recréé pour plonger le visiteur dans le monde des paysans périgourdins, au début du XXe siècle. Jeanine vit à Saint-Vincent-sur-l’Isle et vient ici au moins une fois par an, si ce n’est deux ou trois. «Je trouve que la vie de l’ancien temps y est évoquée d’une très bonne manière.» Cette fois-ci, elle est venue avec ses deux petites-filles et un ami d’enfance. Léna et Emma ne s’en lassent pas. L’an dernier, elles ont participé à un atelier poterie et là, elles profitent des nombreux manèges anciens: chahut-bahu, tourniquet, chenille et autre pousse-pousse…
Ici, les adultes aussi trouvent leur bonheur en admirant le travail de plus d’une dizaine d’artisans qui s’affairent à réaliser des objets comme au temps passé. Grégory Hoet, le coutelier, attire les foules. Avec l’aide du directeur du site, il a créé un couteau: le Bournat. Un couteau campagnard, mais élégant. Un très beau guillochage décore la lame. Plus loin, on rencontre un boulanger, un brasseur de bière et une fileuse de verre.
Mais l’architecture aussi interpelle les visiteurs. Tous les éléments essentiels aux villages anciens ont été recréés. On trouve ainsi un lavoir, une chapelle, un moulin à vent, une forge… On peut aussi goûter à moult délices d’antan, comme les confitures à l’ancienne, et s’amuser à regarder les animaux de la ferme.

Tourisme responsable
Le Parc du Bournat s’engage dans une démarche de tourisme responsable. Le site détient a certification Green Globe. Qui montre son engagement autour développement durable. «Il s’agit d’une validation qui correspond réellement a nos métiers», insiste Laurent Delbos, le directeur du Parc. Tours les ans, il établit un nouveau contrat d’objectifs. Ainsi, les employés pratiquent dorénavant le tri, y compris dans le snack er le restaurant. «Dans les repas que l’on propose aux enfants, on fait également attention à l’équilibre nutritionnel». Poursuit Laurent Delbos. Et les produits utilises proviennent de producteurs locaux. «Il s’agit d’une logique d’entreprise et cela permet à tout le monde de prendre de bonnes habitudes.»

 

Published by Sud Quest